Presqu'île Guérandaise - La Baule, Pornichet, Guérande, St-André-des-Eaux, Le Pouliguen ...

Découverte de la Presqu'île Guérandaise et du Parc Naturel Régional de Brière - Loire Atlantique, Bretagne Sud. La Baule, Guérande, Pornichet, Le Croisic, Herbignac,La Turballe... Découverte de la Presqu'île Guérandaise et du Parc Naturel Régional de Brière - Loire Atlantique, Bretagne Sud. Pays de magie et de lumière
  

 


Galeries photos de la Presqu-île Guérandaise et du Parc Régional de Brière
Recherche sur le site
recommander ce site à un(e) ami(e)
Vous aimez ce site ? >> Recommandez le à un(e) ami(e)



Vous êtes ici : Les gestes écologiques >> Recettes naturelles de plantes
retour

 

Les recettes naturelles Les recettes naturelles




Le purin d'ortie Le purin d'ortie



Fabrication et ingrédients :

Pour la fabrication du purin d'ortie il faut faire macérer dans 10 litres d'eau (eau de pluie préférable) 1,5 kg de feuilles d'orties hachées (choisir des pousses jeunes et non montées en graines). Au bout d'une quinzaine de jours, filtrer la macération.
Selon l'utilisation souhaitée : diluer avec de l'eau de pluie 2 litres de purin pour 10 litres d'eau (en pulvérisation sur le sol contre les maladies cryptogamiques - champignons, algues, lichens - comme le mildiou). Avec ce dosage, vous pouvez également utiliser la préparation en activateur de croissance grâce à la richesse en sels minéraux; diluer 1 litre de purin pour 10 litres d'eau (en insecticide - principalement les pucerons - pulvérisation fine sur les feuilles); sans dilution, le purin d'ortie fourni un bon activateur de compost. L'odeur, pas vraiment agréable, durant la macération est tout à fait normale. Vous pouvez conserver votre purin dans un récipient hermétique, à l'abri de la lumière et à 18-20°, durant quelques semaines.
Source Univers-nature.com



Le purin de prêle Le purin de prêle

La prèle est riche en silice qui renforce la résistance aux maladies. Faire tremper 1 kg de tiges de prèle finement coupées dans 10 litres d'eau. Faire bouillir 30 mn et laisser refroidir au moins 12 heures. Utiliser en pulvérisation diluée à 20%.
USAGES
: Contre les maladies cryptogamiques et plus particulièrement la rouille, la maladie des taches noires sur le rosier, la monoliose, la cloque du pêcher, le botrytis et le mildiou.
Source De nombreuses autres recettes naturelles sur ce Site

Nous signaler un lien défectueux

 

 

 

       
Haut de page
Services gratuits pour Webmaster | Hébergement de Site | Inscription à la News Letter | Contact Webmaster | Plan du site | Proposer un site | Liens référencement | Contact | Mentions légales | Bonnes affaires sur Internet
Copyright©Tous droits réservés Presqu'île-Infos

Ce sites est protégé par CopyrightFrance.com